Les virus tués dans l’oeuf

      Commentaires fermés sur Les virus tués dans l’oeuf

Chacun le sait, varroa ne vient pas dans les ruches sans une cohorte de virus. L’équipe du Professeur Dirk de Graaf de l’UGent vient de découvrir un nouveau trait génétique appelé SOV (pour “Suppressed in Ovo Virus infection”, virus tué dans l’oeuf en quelques sorte). Les colonies qui expriment ce trait semblent plus résistantes aux infections virales dans leur ensemble avec des infections moins fréquentes et moins graves. Les résultats de l’équipe de chercheurs gantois montrent ainsi que le pouvoir de contrôle des infections virales chez l’abeille mellifère est aussi une question de génétique (mais pas seulement).

Selon le Professeur de Graaf, leurs recherches “montrent que la clé de la santé des abeilles réside dans l’œuf. La sélection de colonies résistantes aux virus utilisant le caractère SOV est sans aucun doute un levier important pour obtenir des abeilles résilientes. La sélection de la résistance au Varroa fait partie de notre programme de sélection depuis de nombreuses années. En combinant cela maintenant avec la sélection pour la résistance aux virus, nous espérons obtenir un bon résultat plus rapidement, en particulier des abeilles résilientes qui peuvent survivre sans l’intervention de l’apiculteur. Il semble plausible que la prédisposition génétique à la résistance aux virus circule dans les colonies d’abeilles depuis des années, mais les apiculteurs n’en étaient pas conscients et ont principalement choisi le rendement en miel et la douceur. “ (source: Honeybee Valley).

Une belle avancée des connaissances à saluer, issue de la collaboration entre les apiculteurs flamands et les chercheurs de l’UGent.

Publication: Heritability estimates of the novel trait ‘suppressed in ovo virus infection’ in honey bees (Apis mellifera) – Dirk C. de Graaf, Dries Laget, Lina De Smet, David Claeys Boúúaert, Marleen Brunain, Roel F. Veerkamp & Evert W. Brascamp – Scientific Reports volume 10, Article number: 14310 (2020)