COVID-19 – précisions déplacements

      Commentaires fermés sur COVID-19 – précisions déplacements

Alors que le Cabinet du Ministre fédéral de l’agriculture Denis Ducharme, a envoyé un courrier à la Fédération apicole belge validant le principe qui veut que l’apiculture est une activité agricole et donc une activité admise en cette période de confinement (sous réserve de respecter les mesures sanitaires recommandées) la Flandre a jugé bon d’émettre quelques restrictions.

Flandre

En Flandre, le Département de l’agriculture et de la pêche fournit de plus amples informations sur ce qui est permis et ce qui ne l’est pas à propos des déplacements des apiculteurs pour gérer leurs colonies en période de confinement de manière à limiter la propagation du coronavirus. 

  • Les autorités demandent une copie de l’enregistrement des apiculteurs à l’AFSCA pour tout déplacement.
  • En cas de déplacement de ruches sur des sites de pollinisation, une copie de l’accord passé avec l’agriculteur ou l’arboriculteur est nécessaire. Il n’est pas permis de déplacer des ruches entre différents ruchers en dehors de ce cas.
  • Les essaimages doivent être fortement limités.
  • Les achats de matériel apicole ne sont pas jugés indispensables et les magasins sont fermés.
  • Les achats et ventes de colonies ne sont pas jugés indispensables. 

Wallonie

En Wallonie, le Cabinet du Ministre Borsus indique qu’il n’est pas nécessaire pour les apiculteurs de produire une quelconque attestation:

« D’après le Code wallon de l’agriculture, l’apiculture est une activité agricole et bénéficie donc du statut particulier octroyé aux activités agricoles en cette période de confinement. De plus, tous les animaux vivants doivent recevoir les soins nécessaires au maintien d’une bonne qualité de vie. C’est une obligation reprise au Code wallon du bien-être animal”. Il paraît donc clair que les apiculteurs doivent pouvoir se rendre auprès de leur rucher. Pour rappel, aucune attestation n’est nécessaire pour circuler, il suffit de pouvoir expliquer les raisons du déplacement. »

France

En France, les actions nécessaires à la conduite apicole sont autorisées sous réserve de respecter les mesures générales de distanciation sociale et d’hygiène. Il est en outre conseillé de limiter les différentes visites des ruchers au strict nécessaire. Cela vaut pour les apiculteurs professionnels et pour les apiculteurs de loisir. Naturellement, l’autorisation de déplacement doit être signée et en votre possession. Elle est demandée à chaque contrôle.