C’est confirmé: les néonicotinoïdes désorientent les abeilles!

Butine relaie cette information des chercheurs français de l’INRA et du CNRS ainsi que de leurs partenaires:

 Mickaël Henry,©INRA,C.Slagmulder

Mickaël Henry, ©INRA, C.Slagmulder

« Une nouvelle étude en plein champ conforte les essais en laboratoire sur les risques de désorientation des abeilles exposées au traitement des semences de colza au thiaméthoxame. L’étude révèle que la proximité des parcelles traitées diminue l’espérance de vie des butineuses. En réponse à cette surmortalité, les colonies modifient leur stratégie de production de couvain de façon à privilégier le renouvèlement des ouvrières. Cette étude soulève de nouvelles pistes de recherches pour l’évaluation des risques toxicologiques sur le terrain. Menée par l’Inra, Terres Inovia, le CNRS, l’ITSAP-Institut de l’abeille et ACTA, l’étude a été publiée le 18 novembre 2015 dans la revue Proceedings of the Royal Society B. »

Néonicotinoïdes et abeilles: la désorientation des individus confirmée en plein champ, la colonie adapte sa stratégie

Références :

Mickaël Henry, Nicolas Cerrutti, Pierrick Aupinel, Axel Decourtye, Mélanie Gayrard, Jean-François Odoux, Aurélien Pissard, Charlotte Rüger, Vincent Bretagnolle. Reconciling laboratory and field assessments of neonicotinoid toxicity to honeybees. Proceedings of the Royal Society B, 18 novembre 2015. DOI:10.1098/rspb. 2015.2110

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.