Probiotiques, productivité, santé

      Un commentaire sur Probiotiques, productivité, santé
Trophallaxie © - https://lepidi-photo.blogspot.be/2014/07/ruche-abeilles-la-trophallaxie.html

Trophallaxie © – https://lepidi-photo.blogspot.be/2014/07/ruche-abeilles-la-trophallaxie.html

Les micro-organismes intestinaux jouent un rôle majeur dans la stratégie de résistance d’une colonie. Ils interviennent par exemple au niveau de la conservation du pollen stocké dans la ruche. Des micro-organismes du genre Pseudomonas, Lactobacillus et Saccharomyces sont présents dans la sécrétion des glandes hypopharyngiennes utilisée pour produire le pain d’abeille (pollen fermenté, plus digeste). Les jeunes abeilles qui émergent acquièrent leur microflore intestinale par trophallaxie (échange alimentaire) avec d’autres abeilles dans la colonie et par le biais de la consommation de pollen. La nutrition a un impact énorme sur la défense immunitaire de l’individu et de la colonie. L’approche probiotique permettrait de maintenir ou de restaurer l’homéostasie de la microflore intestinale des abeilles. Les antibiotiques, les pesticides, une alimentation inadaptée peuvent provoquer un déséquilibre du microbiote intestinal des abeilles (dysbiose). Plusieurs études ont déjà été faites sur l’intérêt d’ajouter des bactéries symbiotiques dans le sirop de nourrissement pour corriger un problème.

Les bactéries lactiques (Lactobacillus et Bacillus spp.) sont dans la ligne de mire des chercheurs argentins dans le cadre de la lutte contre les infections des abeilles. Ils ont récemment sélectionné deux souches in vitro pour leurs propriétés probiotiques: johnsonii Lactobacillus CRL1647 et Bacillus subtilis subsp. subtilis Mori2. Des tests sur des colonies d’abeilles mellifères ont été réalisés dans le nord-ouest de l’Argentine sur des ruches tests et sur des ruches de production. Leurs effets probiotiques ont été concluants puisque les chercheurs ont constaté une augmentation de la ponte de la reine, un développement des colonies et une meilleure production de miel. Par ailleurs, il semble que les bactéries réduisent l’impact de la varroase et de la nosémose.

L’importance de l’alimentation et la qualité de la flore intestinale des abeilles sont incontestables pour conserver des colonies en bonne santé. Qui en doutait ?

Référence:

Sabaté, D. C., Cruz, M. S., Benitez-Ahrendts, M. R., & Audisio, M. C. (2012). Beneficial effects of Bacillus subtilis subsp. subtilis Mori2, a honey-associated strain, on honeybee colony performanceProbiotics and antimicrobial proteins,4(1), 39-46.

 

 

 

 

One thought on “Probiotiques, productivité, santé

  1. Bléser Albert

    C’est très bien de dire que telle ou telle chose existe ou a été inventée, mais l’on nous dit rarement où se le procurer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *