Poussière toxique

      Aucun commentaire sur Poussière toxique
Petar Milošević CC BY-SA 3.0

Petar Milošević CC BY-SA 3.0

Une étude scientifique canadienne a identifié un nouveau risque lié à l’utilisation des néonicotinoïdes en traitement de semences dans les champs. Des quantités substantielles de ces molécules ont été retrouvées dans la poussière soulevée par le passage d’engins agricoles dans les champs. On ne parle pas ici des poussières de semis mais bien de la poussière à la surface des sols agricoles.   On pouvait s’attendre à une dégradation des pesticides néonicotinoïdes exposés au soleil et à l’eau. Il n’en est rien. Par ailleurs, l’étude a révélé le déplacement des matières actives véhiculées par le vent. De la poussière contenant des néonicotinoïdes peut être retrouvée même loin des champs traités. Cela pose question au niveau des risques pour la faune, en particulier les insectes pollinisateurs. La dispersion de ce type de poussière toxique pourrait avoir un impact sur les haies, les prairies, les rivières, les étangs, etc. De nombreuses études restent à conduire pour approfondir cette découverte, en particulier en ce qui concerne l’impact sur l’écosystème et les pollinisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.