L’utilisation des pesticides en Wallonie

diantonio-valeriane2015WALLONIE – « L’utilisation des pesticides en Wallonie était le thème d’une table ronde à laquelle le Ministre wallon de l’Environnement Carlo Di Antonio a participé ce vendredi au salon Valériane à Namur.
À cette occasion, le Ministre Di Antonio a fait le point sur les modifications législatives en cours. Le Gouvernement wallon vient en effet d’adopter en 1ère lecture le projet de révision du décret « pesticides » du 10 juillet 2013.
Ce texte habilite le Gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires visant à restreindre ou interdire l’usage des pesticides particulièrement préoccupants pour l’environnement et la nature. Le glyphosate, classé comme cancérogène probable par le Centre international de recherche sur le cancer, et les néonicotinoïdes sont les premières substances visées.
Ce décret permettra également d’imposer des obligations au personnel de vente des pesticides visés pour informer et encadrer au mieux l’utilisateur final (précautions à prendre, caractère préoccupant du produit, mise sous clé du produit en magasin,…). Cette mesure vise spécifiquement les particuliers qui utilisent trop souvent ces produits sans protection et en surdose.
Pour rappel, la législation wallonne prévoit déjà des mesures de protection à l’égard des produits phyto.
Les espaces publics sont ainsi amenés à diminuer depuis juin 2014 leur utilisation des produits phytopharmaceutiques pour atteindre le zéro phyto à partir de juin 2019.
Des mesures pour la protection des groupes vulnérables et des eaux (ex : zone tampon le long des cours d’eau) et de sensibilisation sont également d’application.
Enfin, une certification des connaissances (phytolicence) sera exigée pour tous les utilisateurs de produits phyto à partir du 25 novembre 2015. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.