Le petit coléoptère des ruches est toujours en Calabre

https://fr.wikipedia.org/wiki/Aethina_tumida

https://fr.wikipedia.org/wiki/Aethina_tumida

Des ruches infestées avec le petit coléoptère des ruches (Aethina tumida) ont encore été détectées en Calabre en octobre 2015. Le foyer italien n’est donc pas encore éradiqué. Selon des modèles mathématiques, une centaine d’années seraient nécessaires pour que le petit coléoptère envahisse naturellement les Abruzzes, c’est-à-dire se déplace de 250 kilomètres environ. Cette invasion pourrait bien sûr être favorisée par les mouvements de ruches ou d’animaux infestés. Des mesures de précaution s’imposent toujours. L’EFSA a publié une liste des facteurs d’atténuation des risques :

Détection

  • Détection du petit coléoptère par inspection visuelle sur les lots de reines.

Emballage

  • Utilisation de filets à mailles fines (pores de 2mm) pour éviter la contamination pendant le transport des animaux, des produits apicoles et des produits de la ruche ;
  • Congélation, chaleur ou dessiccation des produits de la ruche et du matériel d’apiculture.

Suivi

  • Registres des mouvements des ruches tenus par les apiculteurs.

Ruchers

  • Bonnes pratiques apicoles et hygiène ;
  • Inspection visuelle systématique ;
  • Traitement du sol avec des insecticides à base de pyréthrinoïdes.

Sources

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.