Enquête internationale sur les pertes hivernales 2015-16

Les premiers résultats du monitoring sur les pertes de colonies recueillis au printemps 2016 ont été publiés par l’équipe de chercheurs de COLOSS.

18.693 apiculteurs de 29 pays ont envoyé leurs données concernant les pertes hivernales subies durant l’hiver 2015-16. Globalement, ces pertes représentent une moyenne de 11,9% des colonies. Le chiffre, qui peut paraitre bas, peut s’expliquer par le fait que le monitoring a été calibré pour permettre une comparaison des résultats entre les différents pays participants à cette étude internationale. Il représente les colonies retrouvées mortes, dépeuplées ou ayant eu un problème insoluble de reine.

Les régions les plus touchées par les pertes sont en rouge sur la carte

Les taux de perte varient nettement d’un pays à l’autre. Les pays les plus touchés par les pertes hivernales sont l’Irlande du Sud (29,5 %) et du Nord (28,2 %), le Pays de Galle (22,4 %), l’Espagne (22,1 %), l’Ecosse (18 %), la Lituanie (18,7 %), la Finlande (17,2 %), la Suède (15,9 %), le Danemark et l’Estonie (15,5 %). Pour Romée van der Zee (Centre de Recherche sur les abeilles des Pays-Bas) qui coordonne le projet, « Le printemps et le début de l’été (mars-juillet) ont été froids en Norvège, en Écosse, en Suède, au Danemark et en Irlande, avec des températures moyennes allant de 12,8 à 14,4° C. Cela peut avoir eu des effets négatifs sur le développement des colonies, entraînant à la fois un nombre relativement élevé de mortalités et des problèmes de reines insolubles après l’hiver. Une analyse plus détaillée peut révéler les effets d’autres facteurs importants, tels que le rôle du parasite Varroa destructor ».

Nous attendons une analyse plus fine des facteurs de risque dans le courant de l’année 2017.

France

488 apiculteurs ont répondu au questionnaire pour un total de 36.734 colonies hivernées. Parmi ces colonies, 4.926 ont été déclarées perdues ce qui représente une perte hivernale de 13,4%.

Le nombre d’apiculteurs est estimé à 41.850 en 2015.

 

Belgique

451 apiculteurs ont répondu au questionnaire pour un total de 4.064 colonies hivernées. Parmi ces colonies, 494 ont été déclarées perdues ce qui représente une perte hivernale de 12,2%.

Le nombre d’apiculteurs est estimé à 9.490.

Source COLOSShttp://www.coloss.org/announcements/losses-of-honey-bee-colonies-over-the-2015-16-winter 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.