Couvain mosaïque : la cire suspectée

      5 commentaires sur Couvain mosaïque : la cire suspectée

Il existe très peu de transparence actuellement dans le commerce de la cire d’abeille destinée à l’apiculture. Selon la FAO, aucune statistique n’existe relative à la production de cire dans les pays européens. On sait cependant qu’ils importent environ 6000 tonnes de cire d’abeille par an, 50% en provenance des pays en développement. Ces chiffres incluent l’usage de la cire destinée à l’industrie cosmétique ou pharmaceutique. Ce sont les pays tropicaux qui assurent la plupart de la production de la cire à l’échelle industrielle. Le type d’apiculture pratiqué, une apiculture essentiellement fixiste ou avec des ruches de type « ruche kenyane » (top bar hive), ainsi que la chasse au miel, produisent beaucoup de cire qui est valorisée autant que le miel et finit dans les circuits d’exportation. La cire a une réelle valeur commerciale.

cirstatFAO

Du fait de la demande croissante du produit et de la valeur qu’elle représente pour les pays exportateurs, la tendance est à la falsification, au mélange avec d’autres matériaux (paraffine par exemple). La chose est favorisée par le manque de traçabilité. Les procédés industriels de fabrication incluent une phase de « lavage » du produit pendant laquelle la cire est en contact avec d’autres substances. A cela s’ajoutent les contaminants environnementaux qui s’accumulent dans la cire. Un cocktail explosif dont les abeilles et les apiculteurs se seraient bien passé.

Des plaintes ont été récemment déposées auprès du SPF Santé publique  à propos de cas de couvain mosaïque en Belgique, signe d’un développement anormal du couvain. Une recherche est en cours pour tenter d’évaluer les causes du problème. Les cires utilisées sont dans la ligne de mire.

couvain_mosaique

Couvain mosaïque

Dans la perspective d’évaluer l’ampleur du phénomène, la FAB lance une enquête à l’échelle de la Belgique. Si vous avez des problèmes de couvain ou de ponte, n’hésitez pas à le signaler pour que des analyses soient faites. Si vous avez un problème, vous pouvez faire partie de la solution !

 

 

 

 

Lire aussi: Blog de Mathieu des Ruchers de l’an 01

 

 

 

5 thoughts on “Couvain mosaïque : la cire suspectée

  1. Titi

    Bonjour,

    J’ai effectivement constaté cette année une ponte clairsemée dans pas mal de mes ruches. J’ai craint le pire, pourtant il n’en est rien. Aucune maladie présente. Ce fait a été mentionné à plusieurs reprises sur les sites web apicoles français.

    Constats faits :
    – Couvain en mosaïque plus moins ou bien fournis sur lequel la reine repasse quelques jours plus tard pour pondre dans les alvéoles vides.
    – Autre fait constaté : Chaque année, je remplace trois cadres de cire gaufrée par ruche. Cette année pas mal de ces cadres ont été bâtis avec des alvéoles plus grandes que la normale (inférieures à celles des mâles) et « non droite » (tendance à s’épancher vers le bas) dans lesquelles les reines n’ont pu pondre.

    Bien à vous,

  2. papymouche.

    Papymouche:

    Pour s’assurer d’une qualité de cire correcte:2 adresses:
    1. les Vergers mosans qui gaufrent les cires d’apiculteurs wallons.
    2.ets Dastroy à Arlon. cirier depuis 70 ans.
    si vous risquez des cires d’un grossiste bien connu du Nord du pays, c’est à vos risques et périls.

  3. Keppens

    fab-bbf
    fab-bbf.be/fab
    La FAB a de nouvelles raisons de s’inquiéter pour la survie des abeilles, à nouveau en difficulté. Cette année, certains apiculteurs ont rencontré des problèmes …
    Merci de compléter le questionnaire ! si vous avez eu des problèmes et si vous avez 1échantillon de 100 gr de cire avec ses références ( ticket de caisse ou facture et son N° de lot) merci de le faire parvenir au Cari qui centralise en vue des analyses prévues par la FAB!

  4. Nouna

    Salut Mathieu,
    Mes EA 2015 puis 2016 avaient du couvain mosaïqué, mais je n’utilise pas de cire gaufrée, seulement pour l’amorce. Je n’ai pas encore trouvé la cause de ce problème, j’ai fait des analyses pour la loque américaine, ait fait examiner par un agent sanitaire… Aucune explication satisfaisante a pu m’être donnée, à part peut-être le temps (hiver 2015-2016 doux)… Encore beaucoup de mystères…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.